La Croix Celtique d’Arthur Waite

Arthur Waite

Plus puissant que les tirages que nous avons analysés précédemment, le tirage de la Croix Celtique, que Arthur Waite nous a légué, est aussi sensiblement plus complexe.

Nota Bene: Arthur Waite est un auteur et occultiste prolifique du siècle dernier, célèbre, entre autres, pour avoir conçu le Tarot Waite-Rider avec l’illustratrice et occultiste Pamela Colman-Smith

Ce tirage est probablement le plus populaire et le plus utilisé aujourd’hui, surtout dans le vaste monde anglo-saxon. Il donne des informations sur le passé, le présent et le futur, ainsi que sur les motivations conscientes ou pas du consultant, sur la façon dont l’entourage réagit, ainsi que des informations sur la résultante probable.

En 1910, Arthur Waite a déclaré que ce tirage était déjà d’usage en Grande-Bretagne avant qu’il ne le publie lui-même. Néanmoins, il n’était pas utilisé avec le Tarot, mais avec des cartes à jouer traditionnelles.

Comment effectuer ce tirage…

Ce tirage s’effectue avec les 78 cartes du jeu.

Tout d’abord, selon les instructions d’Arthur Waite, on choisit un Significateur qui va représenter le consultant. On choisit ce dernier en général, parmi les Honneurs (ou cartes de Cour), selon le caractère et les caractéristiques (âge, tempérament etc.) de la personne qui consulte, dans la mesure où cette dernière veut vérifier quelque chose qui la concerne personnellement.

Si le tirage porte sur quelqu’un d’autre, ou sur autre chose (par exemple: une affaire de tribunal) on choisit le Significateur approprié parmi les Arcanes qui représentent le mieux cette personne ou cette affaire (donc, l’Arcane Justice pour notre exemple, puisque c’est celle qui représente le mieux les affaires de tribunaux). On place alors cette Arcane sur la table et on mélange le reste du jeu, que l’on coupe ensuite trois fois.

(Je zappe le plus souvent cette étape pour passer au tirage proprement dit car dans la grande majorité des cas, je pratique ce tirage pour des personnes qui demandent des éclaircissements sur leur vie, afin de comprendre certains problèmes  personnels sans pour autant poser de questions précises. Pour cette raison je vais parler de “consultant” – bien que les mêmes conventions s’appliquent si le Significateur représente une affaire)

La Croix de base

On tire les cartes, en partant du dessus du jeu, et on les dispose comme suit:

Tirage Tarot Croix Celtique

L’Arcane en position 1 (que l’on place au-dessus du Significateur si nous en utilisons un) nous donne des informations sur les énergies présentes, les influences qui dominent la situation (ou la vie du consultant)

L’Arcane en position 2, placée en travers de la première, nous explique ce qui s’oppose aux projets ou ce qui se trouve en travers de la route du consultant. Bref, ce sont les “bâtons dans les roues”.

L’Arcane en position 3 représente le désir, l’énergie qui anime consciemment notre consultant, ce qui le porte, ce vers quoi il devrait se diriger, en d’autres mots, ce qu’il peut espérer de mieux dans un futur proche (ou dans un “présent élargi”).

L’Arcane en position 4 donne des indications sur les motivations profondes du consultant, qui sont le plus souvent inconscientes. Cette carte donne donc des éclaircissements sur les raisons d’une situation, qui ne sont pas toujours évidentes et auxquelles le consultant n’aurait pas pensé.

L’Arcane en position 5 nous explique les énergies qui ont amené le consultant au point où il en est actuellement. Il s’agit du passé, ou des énergies qui sont en train s’évanouir.

Nota Bene: si vous utilisez un Significateur, il est d’usage de placer l’Arcane 5 du côté où se porte son regard. Si le Significateur n’a pas de regard, ou si son regard n’a pas de direction (par exemple, la Justice ou le Pendu) alors l’Arcane 5 se positionne habituellement à sa gauche.

L’Arcane en position 6 représente les énergies auxquelles le consultant (ou l’affaire) sera soumis et les influences qui vont agir sur son futur.

La croix de base est à présent formée. A ce point du tirage, on tire 4 cartes additionnelles qu’on place à droite de la croix, de bas en haut, pour former une colonne.

La Colonne

L’Arcane en position 7 nous indique comment le consultant se définit lui-même, par rapport aux circonstances. Il s’agit donc de son attitude, de son état d’esprit.

L’Arcane en position 8 nous éclaire sur l’environnement social, son foyer, et révèle comment l’entourage du consultant interagit avec lui, la façon dont ses proches le considèrent ou l’influencent.

L’Arcane en position 9 représente les espoirs ou les peurs du consultant, et en corollaire, les imprévus qui peuvent se manifester.

L’Arcane en position 10 donne une idée précise du dénouement final, la conclusion et l’explication des influences de toutes les autres cartes.

Conseils additionnels d’Arthur Waite:

Votre tirage est maintenant terminé; mais s’il arrivait que la dernière carte soit de nature douteuse, dont aucune décision finale ne peut être tirée, il peut être bon de répéter l’opération, en prenant dans ce cas la dixième carte comme Significateur, au lieu de celle précédemment utilisée. Le paquet doit être à nouveau mélangé et coupé trois fois et les dix premières cartes disposées comme expliqué ci-dessus. On peut ainsi obtenir un compte rendu plus détaillé de “ce qui viendra”.

Si la dixième Arcane est une carte de Cour, elle montre que le sujet de la divination tombe finalement entre les mains d’une personne représentée par cette carte, et sa fin dépend principalement de lui. Dans ce cas également, il est utile de prendre la carte de Cour en question comme Significateur dans un nouveau tirage, et de découvrir quelle est la nature exacte de son influence dans l’affaire.

Conseils additionnels de Paul Huson:

Prenez temps d’examiner longuement les cartes 1 à 6, car elles expliquent la situation présente. La cartomancienne Joan Bunning, qui donne de très bons conseils sur son site web, suggère d’examiner les cartes 1 à 8 ensemble par paires comme suit:

Cartes 1 et 2 pour explorer la dynamique centrale d’une question

Cartes 3 et 4 pour comparer les différents plans mentaux (conscient/inconscient) sur lesquels la question est posée.

Cartes 5 et 6 pour comprendre l’influence des personnes et des événements qui ont traversé la vie du consultant.

Cartes 7 et 8 pour comprendre comment le consultant se positionne par rapport à lui-même et à son environnement.


Sources: “Mystical Origins the Tarot” et “Dame Fortune’s Wheel Tarot” par Paul Huson, et “The Pictorial Key to the Tarot” par Arthur Waite.

Print Friendly, PDF & Email