L’épopée des Bâtons du Tarot de Waite

Volonté, Courage et Passion

Je suis jeune et plein d'énergie, enthousiaste, exubérant, créatif, je viens t'encourager à prendre des risques, à prendre ton inspiration dans tout ce que tu vois. Je suis habile et expressif: je montre de la bonne volonté et j'ai confiance que ce que j'entreprends sera couronné de succès.
Ha ha ! Si ce Valet de Bâtons est un cow-boy alors moi je suis le Sherif. Pour l'aventure et l'action, c'est moi le chef ! Tout en effervescence, je me montre, je fanfaronne, je séduis. Impulsif sans être insensible, je suis également ambitieux et j'aime prendre des risques. Cependant, je sais me ménager et gérer l'énergie qui m'anime.
Sorcière, sensuelle, fertile, optimiste et sûre de moi, voilà comment je me définis. Je suis plutôt amicale et accommodante mais je sais ce que je veux. Je suis une femme accomplie, charismatique, passionnée, qui assume son corps et ses désirs. J'aime les fleurs, la nature, la Forêt et ses hôtes. Je suis également une bonne maîtresse de maison, une mère exemplaire; je fais croître et je guéris.
C'est moi le grand patron, le bon père de famille, responsable et solide. Tout comme mon épouse, je suis bien ancré, j'ai les pieds sur terre. Ma hardiesse est dépourvue de vantardise. Mon charisme est transcendant: on m'aime pour ce que je suis et non pour la fonction que je représente. Gouverner est un art, et j'aime être le centre de l'attention. Je suis hardi et inspirant, je déborde de vitalité. Mon talent est de captiver, d'arroser toutes mes actions d'une pointe de drame et d'intrépidité. Je tiens à mon prestige et je dirige mes projets de main de maître.
Je saisis le Bâton que je vais utiliser pour avancer, travailler, entreprendre. Il est ma baguette magique, il représente tout mon courage et ma volonté. Il va m'être très utile, grâce à son bois je peux construire tout ce que je veux, je peux en faire un feu pour me chauffer ou pour m'illuminer, je peux frapper ou me défendre... Il est plein d'énergie, il booste ma créativité et cela me rend plein d'optimisme. Grâce à lui tout est possible.
Alors je me sens fort, rempli de fougue et de courage. Ma créativité est sans limite, je vais montrer au monde ce dont je suis capable! Debout sur cette rive, face aux océans et aux montagnes, il me semble que le monde m'appartient. Le temps est venu pour moi de réaliser mes aspirations, je suis porté par la vie. L'étincelle que l'As de Bâtons a mise en moi ne demande qu'à s'enflammer: je vais donc sortir de ma zone de confort, assumer qui je suis, et élargir mes perspectives. Alors, que faire? Vais-je partir vers la droite ou vers la gauche? Ou encore, aller droit devant moi? Il me faut planifier, il faut que je sois prêt, je veux pas me planter...
Voilà, j'ai choisi mon chemin. Mon esprit est à présent serein alors que je contemple la mer devant moi. Je me dirige vers le port, je vais embarquer bientôt. Je mets mes projets en oeuvre, je maximise mon potentiel. Je me suis choisi une formation qui m'amène à acquérir des connaissances, ou je projette un tour du monde, ou encore, je prépare le business plan de ma future multinationale. Je prends conscience des obstacles à franchir, des pièges à éviter. Je suis prêt à vaincre les difficultés qui se dresseront devant moi.
Et j'y parviens! Jusqu'ici je garde le cap. En gardant la maîtrise de mes projets, j'ai réalisé mes aspirations avec succès, et j'en suis plutôt fier. Je fais la fête, je rencontre du monde, je me sens libre et joyeux, heureux d'être moi-même. J'ai tranché mes liens avec mon ancien moi, le nouveau est beaucoup plus cool, plus sûr de lui. Je suis débarrassé de mes doutes et de mes peurs et je fanfaronne, j'espère que je deviens pas cabotin...
Retour à la réalité: finalement mon succès a fait des jaloux. A moins que je ne me sois vraiment comporté comme un gros prétentieux qui finit par énerver tout le monde... mes rivaux m'attaquent de toute part, mes concurrents sont tous ligués contre moi, ils me persécutent! Je ne pensais pas me retrouver au milieu d'une telle castagne. J'essaye de me défendre mais c'est pas simple. Je me sens perdu, stressé, confus de l'ampleur de cette adversité. Le conflit résonne tellement en moi que je finis par me disputer avec moi-même.
Mais je me laisse pas faire, non mais ! Et c'est moi le plus fort, j'ai remporté la victoire devant tous des inopportuns. Je récolte mes récompenses, les fruits de mon travail et de tout mon stress. Je suis le meilleur, et je vais continuer à le démontrer: ma stratégie sera désormais de ne plus jamais me laisser abattre. Je fais passer mes intérêts au-dessus de ceux des autres: après tout, ces jaloux et ces idiots ne sont pas à ma hauteur, pourquoi m'inquiéter pour eux... Je suis le centre du monde, le maître de l'univers !
Et pour maintenir mon statut, il me faut relever tous les défis. Tous ces gens à qui on a donné un As de Bâtons pensent qu'ils peuvent venir tranquillou le planter dans mon jardin... Je dois me méfier de tout le monde, je ne peux plus faire confiance en personne. Je m'en fiche: je joue le tout pour le tout, je ferai face à la critique avec bravoure et je défend mon territoire. J'ai un objectif et je compte bien le maintenir, je n'en démordrai pas. Soyez-en sûr: je camperai fermement sur mes décisions.
Mais je commence à m'épuiser. Je réagis à l'instinct, un peu dans tous les sens. Il est temps pour moi de clarifier mes idées, de faire le point car là je ne suis pas sûr de connaître la vraie portée de mes décisions. Il y a trop de choses dans ma tête, et si mes éclairs de génie parviennent encore à maintenir mes réalisations en place, mes décisions tiennent plus de la spéculation que du bon sens. Ca fonctionne, jusqu'ici, et je continue à avancer rapidement, mais il serait nécessaire de réévaluer certaines choses. Il faut que je trie mes priorités, au regard des nouvelles informations que je reçois.
Et je me prépare à tout. Vous vous souvenez de la bagarre précédente? Et ces gens horribles qui lorgnaient sur mon territoire? Moi je me souviens très bien de ce qu'ils m'ont fait, et je ne les laisserai pas recommencer. L'expérience m'a tout appris, un homme averti... vous connaissez la chanson. Donc, je monte la garde, j'ai pas le temps de me reposer, un moment d'inattention et on les verrait tous débarquer avec leur Bâton...
Voilà, pour éviter toute interaction désagréable ou dangereuse, j'ai décidé de me charger de tous les Bâtons. Au moins j'ai le contrôle sur tout à présent, plus rien à craindre. Mais que c'est lourd... J'aimerais bien m'alléger un peu, arrêter de courir partout pour m'occuper de plein de choses, pour prouver que j'ai raison, pour me charger de nouvelles tâches, pour montrer que je sais tout faire et que j'ai besoin de personne... Mais j'ai pas le choix, je suis responsable de ce que j'ai créé, c'est une lutte incessante pour maintenir ma position et tous ces Bâtons que je porte, sont le prix à payer. Je me suis abandonné moi-même, pour pouvoir tous les porter. Mais je deviens faible, j'atteint mes limites je le sens... Je suis fatigué... Comment vais-je me sortir de ça? Oh si je pouvais tout laisser tomber, disparaître, tout recommencer à zéro...

Print Friendly, PDF & Email