Arcane XXI – Le Monde

L'accomplissement

Le Monde du Dark Tarot

Le Monde était une jeune femme nue, entourée par une couronne de lauriers et assistée d’un lion, d’un taureau, d’un chérubin et d’un aigle. Elle m’a rappelé un peu la Roue et son aspect cyclique, avec la page qui se tourne…

Elle m’a dit: “J’achève ce que le Bateleur avait commencé. Je réalise ce qui était entrepris, j’accomplis ma destinée, j’atteint le but. Je manifeste, j’extériorise, je finalise. Je te guide vers l’achèvement de tes objectifs.”

Alors que j’admirais l’Arcane, un grand sentiment de satisfaction m’a envahie: en effet, à travers le Monde, tout était accompli, il n’y avait plus de désirs, plus de regrets ni de besoins: tout cela était dépassé, achevé avec gloire et beauté. Et avec cet achèvement, venait le terme du parcours.

Elle a ajouté: “Ce que je touche se concrétise, je garantis le succès, car je permets de dépasser tous les obstacles. Je dompte les lois du monde par un lent apprivoisement, j’apporte équilibre et succès, quelque chose qui évoque la perfection. Rien ne m’arrête sur ma route vers la réussite, mais je t’emmène vers le déclin aussi car, derrière cette apogée que tu ne peux dépasser, se trouve invariablement un nouveau cycle à démarrer. Je représente le sommet indépassable, tu n’iras pas plus loin. J’ai tiré le meilleur, le maximum du potentiel mis en oeuvre par le Bateleur, j’ai achevé ce qui était en cours. Bientôt, il te faudra redémarrer un nouveau cycle.”

Je comprends que le Monde est ce qui peut m’arriver de mieux,  mais que l’Arcane représente aussi le terme, la fin de quelque chose. Le Monde marque une limite, ne tiendrait-il qu’à moi de la repousser?

Elle a terminé la conversation en précisant: “Je ne suis qu’un principe réalisateur, je marche vers la perfection, l’accomplissement. Je suis totalement détachée du but, une fois que celui-ci est atteint. Je vais concentrer toutes les énergies qui te feront avancer vers le sommet, et si tu me regardes agir, tu te rendras compte que la hauteur de ce sommet ne dépendra pas de moi, mais de la manière dont tu auras géré les forces qui t’entoureront à travers ton voyage.”

.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *